Brexit : Pour un nouveau projet européen, vers une Europe fédérale

strasbourg-europeLe résultat du référendum, qui s’est tenu hier au Royaume Uni et qui conduit à sa sortie de l’Union Européenne, vient sceller de manière historique et tonitruante un échec du projet européen dans sa forme actuelle.

Au-delà de contingences liées à la politique nationale du Royaume-Uni, qu’on ne doit pas sous-estimer, et d’un climat nauséabond dans lequel la démocratie ne peut s’exprimer sereinement, le vote « Leave », largement arrivé en tête, doit être respecté.

Cependant, plus que les conséquences du Brexit qui doivent être d’abord un sujet pour ses promoteurs, j’attends des dirigeants européens qu’ils prennent une initiative forte pour relancer le projet européen.

L’Europe a déjà connu pareille situation en 1955. Elle avait amené « La relance de Messine »  puis le Traité de Rome, fondateur de l’Union Européenne.

C’est le même esprit qui doit nous animer, en associant cette fois, les Européens, leurs représentants démocratiques et la société civile, sous sa forme la plus large.

Le Brexit met chacun face à ses responsabilités et à l’Histoire.

Pour ma part, j’ai la conviction que l’avenir de notre continent passe par l’approfondissement de son intégration,  par une Union – qui peut être plus petite – mais mettra au cœur de ses priorités la défense, la convergence sociale et fiscale, l’énergie et l’innovation pour des modes de production écologiques.

Le chemin qui s’ouvre aujourd’hui n’est pas celui d’un combat politique ordinaire : il appelle évidemment à la responsabilité mais aussi à une volonté politique sans faille.

0
vendredi 24 juin 2016 posté par philippe Bies dans Actualités, Archives, Europe, Presse

Laisser une réponse