Retour sur le débat Egalité-Citoyenneté au Neuhof

Retour sur le débat Egalité-Citoyenneté au Neuhof

Vous avez été nombreuses et nombreux à participer hier au débat sur le projet de loi égalité – citoyenneté au Neuhof. Dans la nouvelle salle du Manège, Patrick KANNER, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports a introduit la rencontre en rappelant l’esprit et les objectifs du projet de loi autour de l’engagement des jeunes, de la mixité sociale dans l’habitat, de l’égalité réelle et de la lutte contre les discriminations.

Mathieu CAHN, adjoint au Maire de Strasbourg et Président de l’Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes a fait part des propositions de celle-ci liées à la généralisation des conseils de jeunes et d’enfants, en évitant l’obligation et l’uniformisation qui ferait fi des réalités et des histoires locales. Les conseils sont en effet un moyen de réaliser concrètement une citoyenneté active mais aussi de prendre en compte l’expertise d’usage des enfants et des jeunes. Enfin il s’agirait de reconnaitre cet engagement citoyen à l’université ou dans une option au bac.

Les interventions des participants ont porté principalement sur la partie consacrée à la jeunesse, notamment sur la nécessité de mieux faire connaitre le service civique européen aux jeunes des quartiers, l’idée d’un « droit opposable à la mobilité internationale pour les jeunes » a été avancée par le ministre. La nécessité de permettre aussi aux jeunes de 16-17 ans en décrochage scolaire et/ou sortie sans qualification de trouver leur voie par le biais du service civique ou du dispositif de la garantie jeunes a également concentré l’attention des participants et alimenté les échanges.

Le Ministre a par ailleurs annoncé la création d’une « clause d’impact jeunesse » – tout projet de loi ne pourra plus être présenté sans une étude de ses effets positifs ou négatifs sur les jeunes – et de « La boussole des droits » un site internet où les jeunes pourront trouver toutes les informations concernant leurs droits.

Le faible niveau de représentation des jeunes dans les instances de concertation nationales, régionales ou locales a aussi été relevé par des étudiants venus également demander que la garantie universelle des loyers pour les jeunes de moins de 30 ans soit concrètement mise en œuvre. Ils ont pu être rassurés par Patrick KANNER qui a confirmé sa mise en place soit par le biais de sa loi soit dans le cadre du projet de loi de finances qui sera discuté à l’automne, tout comme le prolongement de 4 mois du versement des bourses aux étudiants en fin d’études, ou la couverture maladie universelle dont ils pourront bénéficier.

0

Laisser une réponse