Une loi utile pour l’égalité et la citoyenneté

Une loi utile pour l’égalité et la citoyenneté

Notre pays a fait face en 2015 à une vague d’attentats dont les auteurs n’avaient qu’un seul but : semer la terreur et nous diviser. Au contraire de cela, nos concitoyens se sont rassemblés spontanément dès le premier soir des attentats de janvier 2015 et ont résisté à la peur après ceux encore plus horribles de novembre. Leur réaction suite à ces actes barbares est porteuse d’espoir. Elle oblige les élus à se montrer plus que jamais à la hauteur en apportant un débouché politique concret à cet élan sans précédent depuis la Libération. C’est en partie l’objet du projet de loi Egalité-Citoyenneté présenté aujourd’hui par le Gouvernement. Dans les prochaines semaines, il sera examiné par l’Assemblée Nationale.

Je vous invite dès à présent à débattre avec moi sur ce texte via ma page Facebook, ou en déposant vos avis et contributions sur mon site et à l’adresse contact@pbies.fr . Nous ferons ensemble le point lors d’une réunion publique au mois de mai ! A vos claviers !

Les deux comités interministériels « Égalité-citoyenneté » qui se sont tenus en 2015 ont permis d’arrêter 65 mesures qui touchent à de nombreux domaines : éducation, logement, soutien à la vie associative, lutte contre le décrochage, apprentissage du français, culture, médias, lutte contre les discriminations, création d’activités économiques, formations au numérique, …

Une partie du travail engagé dans le cadre de ces comités interministériels trouve sa traduction dans ce projet de loi qui s’articule autour de trois axes qui traitent chacun d’objectifs précis :

Citoyenneté et émancipation des jeunes

La jeunesse de France est à la fois la génération la plus optimiste qui veut se reconnaître dans un message d’espoir, et celle qui est particulièrement visée par les messages obscurantistes et de division. Face à ce constat, la réaffirmation et le rassemblement autour des valeurs de la République constituent un objectif primordial, à travers une « République en actes » qui se manifeste concrètement dans le quotidien des Français.

Le projet de loi ouvre ainsi de nouveaux droits pour les jeunes et sera complété par une partie des mesures annoncées ces derniers jours par le Premier Ministre.

Ce texte encourage également une culture de l’engagement. Le projet de loi crée la réserve citoyenne tout en appuyant la montée en charge du service civique. Il propose un véritable congé d’engagement à destination de celles et ceux qui allient engagement associatif et vie professionnelle. Il reconnaît également l’engagement dans les parcours universitaires.

Il vise aussi à encourager les jeunes dans leur parcours vers l’autonomie (formation, accompagnement des jeunes en difficulté, …).

Mixité sociale et égalité des chances dans l’Habitat

Le projet de loi permettra d’engager des mesures structurantes dans le domaine du logement pour favoriser le vivre-ensemble et lutter contre les phénomènes de ségrégation territoriale et de « ghettoïsation » de certains quartiers.

Pour favoriser la mixité sur les territoires, il convient d’agir à la fois sur l’offre de logements, en veillant à sa bonne répartition spatiale, sa diversité et son adaptation aux besoins et aux revenus des ménages et sur le parc social existant, par la réforme des attributions des logements sociaux et les politiques de loyers pratiquée, afin qu’elles constituent de véritables leviers de mixité sociale à l’échelle de nos immeubles et de nos quartiers.

Pour ce faire, il faut proposer une offre de logements diversifiée, en construisant des logements aux loyers très accessibles dans tous les territoires.

Pour l’égalité réelle, la lutte contre le racisme et les discriminations

L’égalité réelle, c’est permettre à chacun d’être en capacité de s’insérer pleinement dans la République. C’est aussi lutter contre les déterminismes sociaux qui empêchent l’ascension sociale et enferment dans des représentations liées à la couleur de la peau, au sexe, au lieu d’habitation, aux opinions personnelles,…

Le projet de loi consacre et crée de nouvelles opportunités dont bénéficieront l’ensemble des citoyens. Il doit permettre de renforcer l’action de l’Etat sur des sites jugés prioritaires, de renforcer l’apprentissage de la langue française et d’élargir les voies de recrutement dans la fonction publique afin qu’elle soit le reflet de la société. Enfin, il améliore la lutte contre le racisme et les discriminations.

Après la loi de cohésion urbaine de 2014, ce texte constitue une bonne base pour répondre aux défis d’une société française encore trop fracturée. Il mérite cependant d’être enrichi et amendé pour être véritablement utile à l’égalité et à la citoyenneté.

Pour ma part, je compte m’investir pleinement dans l’examen et l’enrichissement de ce texte à l’Assemblée Nationale. Je rencontrerai prochainement les acteurs associatifs au niveau local et nous pourrons débattre ensemble du projet de loi lors d’une possible visite à Strasbourg de Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports qui porte le texte avec volontarisme et ambition aux côtés d’Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’Habitat durable et d’Ericka Bareigts, Secrétaire d’Etat à l’Egalité réelle.

Je vous invite dès à présent à débattre avec moi sur ce texte via ma page Facebook, ou en déposant vos avis et contributions sur mon site et à l’adresse contact@pbies.fr

Nous ferons ensemble le point lors d’une réunion publique au mois de mai ! A vos claviers !

 

Télécharger le projet de loi: PL Egalité-Citoyenneté

et le dossier de presse du projet de loi :  DP PL Egalité -Citoyenneté

 

 

0
mercredi 13 avril 2016 posté par philippe Bies dans Actualités, Assemblée Nationale, Egalité-Citoyenneté, En circonscription, Habitat + Logement, Lois, Presse

Laisser une réponse