Les droits des femmes, un combat de tous les instants

Les droits des femmes, un combat de tous les instants

Le 8 mars c’est la journée internationale de lutte pour les droits des femmes. C’est l’occasion de mettre en lumière l’état des droits des femmes à travers le monde mais aussi dans notre pays. C’est le combat d’une journée mais aussi de tous les instants.

Depuis 2012, le gouvernement a placé l’égalité femmes-hommes au cœur de ses priorités politiques et engagé de nombreuses actions :

 

Un droit renforcé des femmes à disposer de leur corps :

– Remboursement intégral de l’IVG

– Mise en place d’un numéro national unique d’information en septembre 2015

– Création du site ivg.gouv.fr pour mettre à la disposition des femmes une source d’informations fiable

– Gratuité de la contraception pour les mineures

 

Lutte contre les violences faites aux femmes :

– Renforcement du 39 19, numéro d’écoute et d’information pour les victimes

– Mise en place du téléphone grand danger permettant l’intervention des forces de l’ordre en cas de danger pour que les femmes victimes de violences soient protégées

– Plan de création de 1600 places d’hébergement d’urgence

– Lancement d’un plan national de formation de tous les professionnels concernés (médecins, forces de l’ordre, avocats…) pour qu’aucune violence déclarée ne reste sans réponse

 

L’accès des femmes aux responsabilités favorisé dans tous les domaines :

– Un gouvernement paritaire, une première pour la France

– Réforme des élections départementales avec la création d’un binôme de candidats paritaire : à partir de Mars 2015, les femmes représenteront la moitié des conseillers départementaux, contre 13,9% avant la loi.

– Egal accès des femmes et des hommes aux instances de représentation de la société civile (fédérations sportives, chambres consulaires, ordres professionnels…)

 

Lutte contre les inégalités professionnelles et dans l’accès à l’emploi :

– 79% des entreprises de plus de 1000 salariés ont désormais un plan d’action ou un accord négocié pour faire progresser l’égalité femmes hommes.

– Contrôle des entreprises et sanction de celles ne respectant pas leurs obligations en matière d’égalité femmes-hommes

-Soutien à l’entreprenariat féminin par l’accompagnement des femmes voulant créer ou reprendre une entreprise. Le fonds de garantie à l’initiative des femmes a permis de financer 50 millions d’euros d’investissement.

 

Soutien aux familles monoparentales en difficulté :

– Expérimentation de la garantie d’impayés de pensions alimentaires pour soutenir financièrement le parent qui ne parvient pas à obtenir le paiement d’une pension alimentaire après une séparation.

– Hausse de 25% sur 5 ans de l’allocation de soutien familial versée aux parents isolés (737 000 familles monoparentales bénéficiaires)

 

Développement et mise en valeur du sport féminin :

– Mise en place de plans de féminisation par 74 fédérations sportives

– Doublement de la part du sport féminin dans l’ensemble des retransmissions sportives depuis 2012 grâce aux efforts conjoints des acteurs du sport et des médias.

 

Au-delà des actions déjà initiées, en particulier dans le cadre de la loi du 4 août 2014 qui rentre progressivement en application, cet engagement se poursuivra tout au long de l’année 2015, en particulier autour de trois axes : la place des femmes dans l’espace public, l’égalité professionnelle et la lutte contre les stéréotypes sexistes.

 

A Strasbourg c’est depuis 2008 que ce travail est engagé sous la responsabilité de Mine GUNBAY.

Cette année, les associations féministes et socio-éducatives et la Ville de Strasbourg ont souhaité donner une couleur particulière à cette journée qui est célébré collectivement. Ainsi le thème de cette année « Femmes contre l’obscurantisme » permettra de rappeler les luttes des femmes à travers le monde.

En matière de droits des femmes, il convient d’être toujours vigilants-es sur tous les aspects (droits des femmes à disposer de leur corps, droits reproductifs, égalité politique, égalité professionnelle, lutte contre les violences faites aux femmes,… ), car comme le disait Simone de Beauvoir « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».

Télécharger le programme complet des manifestations du 5 mars au 20 avril

0
dimanche 8 mars 2015 posté par philippe Bies dans Actualités

Laisser une réponse