5 MILLIARDS POUR LES HABITANTS DES QUARTIERS !

5 MILLIARDS POUR LES HABITANTS DES QUARTIERS !

Le Président de la République va présenter aujourd’hui à Lens le nouveau programme de renouvellement urbain et confirmé les quartiers qui en bénéficieront. Ce nouveau programme mobilisera près de 5 milliards d’euros d’investissement publics de l’Etat, là où le premier programme en 2003 n’en prévoyait que la moitié.

A Strasbourg les quartiers du Neuhof, de la Meinau, de Hautepierre continueront à bénéficier de ce dispositif. Le quartier de l’Elsau sera concerné par une opération d’intérêt régional, ce qui est une nouveauté.

Avec Mathieu CAHN, adjoint au maire chargé de la Meinau et Vice-président de la CUS chargé du renouvellement urbain des quartiers, nous nous félicitons du lancement par le Président de la République d’un nouveau programme de renouvellement urbain.

DSCN1031

Avec Patrick Kanner et Myriam El Khomri, les ministres en chargés de la politique de la ville, lors de leur visite à Strasbourg

Je suis très satisfait par ces annonces qui permettent de mettre en œuvre concrètement le nouveau programme de renouvellement urbain issu de la loi du 21 février dernier. C’est une bonne nouvelle pour les quartiers de Strasbourg dont la transformation pourra être confirmée avec de nouveaux moyens. Je pense notamment au Neuhof et à la Meinau. Nous avions avec Mathieu CAHN rencontré le ministre de la ville lors de sa visite à Strasbourg pour dire ce que nous souhaitions pour nos quartiers. Nous avions aussi rencontré le cabinet du ministre pour défendre la prise en compte de l’Elsau et du quartier des Ecrivains à Schiltigheim.

Nous avons été entendus. L’intégration du quartier de l’Elsau et des Ecrivains à Schiltigheim à ce nouveau programme était une vieille revendication. Notre ténacité a cette fois payé et j’y vois là une attention particulière portée par le ministre au travail que nous menons notamment grâce à l’investissement sans faille des forces vives de ces quartiers et des équipes de la collectivité. Si beaucoup reste à faire en matière d’urbanisme, il nous faut aussi davantage travailler sur l’humain, et c’est aussi l’objet de ce nouveau programme

Ce programme d’envergure avait été annoncé par François HOLLANDE lors de sa campagne lors de sa visite à Strasbourg dans le quartier de la Meinau. Il traduit sur tout le territoire l’engagement fort du Président de la République pour les habitants des quartiers connaissant les difficultés les plus grandes. La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine de février 2014, dont j’ai été rapporteur pour avis, qui refond la carte de la géographie prioritaire, acte ce programme et en définit les principes. Engagement pris, engagement tenu.

Avec François Hollande - Meinau

Avec François Hollande en mars 2012 à la Meinau où il a annoncé la politique qu’il engagerait pour les quartiers

Porté par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine, ce nouveau programme transformera, avec eux, la vie des habitants des 200 quartiers de notre pays où la pauvreté est la plus forte, et où les habitants ont aujourd’hui le plus de mal à se loger correctement, à accéder aux services publics de qualité et fiables. Le financement de l’Anru est assuré par la Convention conclue entre Sylvia PINEL, ministre du Logement, de l’égalité des territoires et de la ruralité, et Action Logement, le 2 décembre 2014. Ce sont ainsi plus de 5 milliards d’euros, financés grâce au concours d’Action Logement et générant plus de 20 milliards d’euros d’investissements locaux, qui vont permettre de vastes travaux dans toute la France pendant 10 ans. En complément de ces 200 quartiers d’intérêt national, identifiés par le Conseil d’administration de l’ANRU, 200 sites d’intérêt régional seront également concernés. 50 quartiers d’intérêt régional dits «signalés» présentant des enjeux importants, sont d’ores et déjà identifiés par l’ANRU dont le quartier de l’Elsau.

Ce programme d’envergure améliorera considérablement la vie quotidienne de plus de 2 millions de nos concitoyens, en métropole et en outre-mer, que ce soit dans les banlieues, dans les villes moyennes, les centres anciens dégradés, les communes périurbaines ou encore les cités minières.

Ce nouveau programme ne vise pas que la transformation, primordiale, du cadre de vie. La nouvelle politique de la ville favorise en effet une approche transversale des enjeux liés à l’emploi, à la cohésion sociale et à l’environnement urbain dans les quartiers prioritaires. La question du cadre de vie et du renouvellement urbain est inséparable de celles du développement économique et de la cohésion sociale, qui sont traitées ensemble et collégialement dans les nouveaux contrats de ville que tous les acteurs de la politique de la ville signeront d’ici à juin 2015.

??????????

Le développement économique et l’emploi sont au coeur du nouveau programme, comme au Neuhof où la Zone franche urbaine va être prolongée jusqu’en 2020

Les habitants doivent être les acteurs du renouvellement urbain dans leurs quartiers : le nouveau programme est aussi une leçon de démocratie. Les Maisons du projet, qui seront progressivement installées dans chacun des 200 quartiers bénéficiant de l’action de l’ANRU, permettront à tous les habitants de co-construire avec les professionnels et les élus des projets qui répondent à leurs attentes. Elles seront le lieu d’accueil et de débat des conseils citoyens, qui se constituent dès à présent autour de trois principes : le tirage au sort d’une partie de ses participants, leur complète indépendance et leur participation aux instances locales de décision de la politique de la ville.

C’est enfin l’idée d’une ville durable qui doit aiguillonner notre action en faveur du cadre de vie pour les 10 ans à venir, notamment grâce à l’Institut de la ville durable, outil visant à fédérer l’ensemble des acteurs travaillant à la concrétisation des villes de demain. Bâtiments à haute qualité environnementale, optimisation de la consommation d’énergie, espaces de nature, mobilité durable, ville connectée : l’excellence du renouvellement urbain dans les 200 quartiers est le gage de leur exemplarité future. Une exemplarité à la fois citoyenne et architecturale.

Enfin, ce sont 300 000 emplois qui seront créés grâce à ce considérable effort de la puissance publique !

 

 

0
mardi 16 décembre 2014 posté par philippe Bies dans Meinau, Neuhof - Stockfeld

Laisser une réponse