LE COLLEGE DU STOCKFELD RESTE PRIORITAIRE

Le Recteur de l’académie de Strasbourg a annoncé aujourd’hui les établissements qui continueront à bénéficier d’un soutien particulier et ceux appelés à sortir du dispositif d’éducation prioritaire.

L’éducation prioritaire n’avait pas connu de refonte globale depuis les lois Savary de 1984. Pour réduire les inégalités, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’éducation, a engagé une réforme de l’éducation prioritaire. Davantage connectée à la réalité sociale, basée sur des critères objectifs, l’éducation prioritaire n’est plus organisée en « zone » (ZEP) mais en réseau.

Dans la circonscription, le collège du Stockfeld au Neuhof, qu’il était un temps envisagé de sortir du dispositif, va continuer à bénéficier des moyens de l’éducation prioritaire tout en étant plus classé dans les établissements où les difficultés les plus importantes sont constatées.

Philippe Bies déclare à ce sujet :

« Le Stockfeld reste prioritaire et c’est en même temps une reconnaissance du travail remarquable réalisé par l’équipe pédagogique. C’est aussi sans doute le fruit de la politique menée depuis plusieurs années en faveur du quartier du Neuhof.

Je suis satisfait que le collège soit quand même maintenu dans le réseau d’éducation prioritaire pour confirmer les progrès effectués ces dernières années.

Je me réjouis aussi que le collège Lezey-Marnesia et Sollignac bénéficient d’un soutien encore renforcé»

0
vendredi 12 décembre 2014 posté par philippe Bies dans Lois, Meinau, Neuhof - Stockfeld

Laisser une réponse