Adoption de la loi de délimitation des régions : « Il faut à présent avancer »

Adoption de la loi de délimitation des régions : « Il faut à présent avancer »

Suite à l’adoption en deuxième lecture, par l’Assemblée nationale, du projet de loi relatif à la délimitation des régions, Philippe BIES et Armand JUNG, Députés du Bas-Rhin, déclarent :

« Le choix d’une grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne n’était pas le nôtre. L’union de l’Alsace et de la Lorraine nous paraissait être l’option répondant le mieux aux objectifs de la réforme. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes abstenus lors du vote de cet après-midi.

Cependant, nous considérons qu’il faut à présent avancer et œuvrer dans l’intérêt de l’Alsace, de la future région et de l’Eurométropole de Strasbourg.

Nous n’avons d’ailleurs pas attendu la fin des débats en séance. Strasbourg est capitale européenne et c’est cette particularité qui a été reconnue en la désignant chef-lieu de région dans la loi, grâce à l’amendement que nous avons porté. C’est une décision exceptionnelle que les Députés, avec le soutien sans faille de Gouvernement, ont prise à l’unanimité (seule disposition du texte ayant été adoptée à l’unanimité). C’est un symbole fort et une première étape franchie avec succès.  

Par ailleurs, nous le réaffirmons ensemble, une « Alsace unie » est possible dans une grande région. Si les Présidents des Conseils Généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin le souhaitent, ils pourront réunir ces deux territoires en un département « Alsace », davantage audible dans la nouvelle région.

Enfin, et c’est sans doute l’élément le plus important, il va désormais falloir donner les compétences et les moyens à la hauteur de la nouvelle grande région et définir les missions qui seront les siennes. C’est tout l’objet du projet de loi relatif à la nouvelle organisation territoriale de la République, qui sera examiné à l’Assemblée nationale dans les semaines à venir. Nous y prendrons toute notre part pour donner de la force à la nouvelle région ! »

0
mardi 25 novembre 2014 posté par philippe Bies dans Actualités

Laisser une réponse