la CLE : une nouvelle avancée sociale pour les étudiants !

la CLE : une nouvelle avancée sociale pour les étudiants !

Après le vote d’une proposition de loi sur les stages, le gouvernement et la majorité amplifient les mesures pour l’amélioration de la situation sociale des étudiant(e)s. Pour préserver leur pouvoir d’achat , le gouvernement avait déjà annoncé en septembre 2014 la revalorisation de l’ensemble des bourses sur critères sociaux. Aujourd’hui, c’est un engagement de plus du Président de la République qui est tenu.Le gouvernement vient en effet d’annoncer la généralisation de la caution locative étudiante (Clé).

Cette caution doit bénéficier à tous les étudiant(e)s de moins de 28 ans qui n’ont pas de garant, quels que soient leurs revenus, leur situation familiale, leur nationalité.

Selon l’Observatoire de la Vie Etudiante 16% des étudiants logés dans le privé ont des difficultés à trouver un garant. Avec le dispositif « Clé » les étudiant(e)s pourront être dispensé(e)s du paiement de la caution,ayant obtenu une garantie de l’Etat.

Cette mesure est financée par l’Etat mais également par l’étudiant(e) qui versera en contrepartie une cotisation équivalente à 1,5% de leur loyer mensuel.

Elle sécurise aussi les propriétaires qui en cas d’impayés de loyer seront alors dédommagés par un Fonds de garantie (financé par l’Etat, la Caisse des dépôts, les cotisations des étudiants bénéficiaires et les régions partenaires.

Enfin, tous les logements privés sont concernés, même s’il y a quand même un plafonnement des loyers à 500EUR en province, 600EUR en Ile-de-France, 700EUR à Paris». Pour les couples, ce plafond sera majoré de 60 %.

Ce dispositif avait été expérimenté avec succès en 2013-2014 dans 4 régions socialistes, en ciblant les jeunes isolés issus de familles monoparentales.

Cette mesure vient compléter l’engagement de construction de 40 000 logements étudiants dans le quinquennat. Elle démontre aussi la priorité faite par le gouvernement et la majorité à l’accès de toutes et tous au logement, alors que la droite s’est toujours refusée à mettre en œœuvre cette mesure qui relève pourtant du bon sens. Elle est essentielle pour le bien être des étudiant(e)s pour qui la difficulté de l’accès au logement ne doit plus être un obstacle à la poursuite d’études et à leur réussite !

0
mardi 9 septembre 2014 posté par philippe Bies dans Actualités, Habitat + Logement

Laisser une réponse