Opération anti-djihadistes à la Meinau : j’interroge le Ministre de l’Intérieur

Opération anti-djihadistes à la Meinau : j’interroge le Ministre de l’Intérieur

Six personnes soupçonnées de s’être rendues récemment en Syrie ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre de l’opération anti-djihadiste menée à Strasbourg ce matin dans le quartier de la Meinau.

S’agissant d’interpellations qui se sont déroulées dans un quartier de ma circonscription, et ce sujet intéressant tous les citoyens de notre pays, j’ai interrogé le Ministre de l’Intérieur lors des questions d’actualité au Gouvernement de ce jour.

La vidéo de mon intervention et de la réponse du Ministre de l’Intérieur:


Question au gouvernement – Philippe BIES – 13… par philstrasbourg

Le texte de ma question au Ministre de l’Intérieur :

« Monsieur le Président,

Ma question s’adresse au Ministre de l’Intérieur,

Monsieur le Ministre de l’intérieur,

Notre pays, comme d’autres en Europe, est confrontée au basculement de plusieurs centaines de personnes dans l’engagement radical violent, le plus souvent en lien avec des filières terroristes djihadistes en Syrie.

C’est une menace pour notre pays et pour une partie de sa jeunesse. Vous avez engagé récemment un plan pour lutter contre ce fléau. Il vise notamment à prévenir de nouveaux départs en démantelant les filières qui aujourd’hui organisent méthodiquement un embrigadement dont l’issue peut être la mort.

Les premiers résultats de ce plan ne se sont pas fait attendre. Je pense à l’arrestation en Turquie d’un Algérien, résident régulier dans notre pays, soupçonné de recruter des Français pour mener le djihad en Syrie. Il a d’ailleurs été expulsé.

Ce matin dans le quartier de la Meinau à Strasbourg six personnes soupçonnées de s’être rendues récemment en Syrie ont été interpellées et placées en garde à vue.

Les forces de l’ordre, la DGSI appuyée par le RAID, font un travail difficile, discret et quotidien. Je souhaite ici leur rendre hommage. Elles ont fait la démonstration de leur détermination totale et de celle du Gouvernement à lutter contre le terrorisme et l’embrigadement des jeunes dans la radicalisation violente.

Monsieur le Ministre, je ne souhaite pas néanmoins que l’emballement médiatique, sans doute justifié, suscité par cette opération amène à stigmatiser un quartier en particulier, ou toute une ville, voire une partie de la population. Deux jeunes ont déjà trouvé la mort en Syrie. C’est une douleur insupportable pour leurs familles. Ces décès avaient entrainé la mobilisation des associations et habitants du quartier contre l’endoctrinement djihadiste. Ces jeunes, ces familles sont dans la République et doivent y rester. Aucune famille, aucune population ne doit être montrée du doigt.

Monsieur le Ministre, sans révéler des informations confidentielles, pouvez-vous nous donner des précisions sur l’opération de ce matin et plus généralement sur le rôle de la DGSI pour la mise en œuvre concrète du dispositif de lutte contre les filières djihadistes ? »

 

 

0
mardi 13 mai 2014 posté par philippe Bies dans Actualités, Assemblée Nationale, Meinau, Questions au gouvernement, Vidéos

Laisser une réponse