Rénovation urbaine du Neuhof : démolition du 11 rue de Clairvivre

Rénovation urbaine du Neuhof : démolition du 11 rue de Clairvivre

CUS Habitat en tant que principal bailleur social au Neuhof est en première ligne dans la réalisation du projet de rénovation urbaine du quartier. En tant que président de CUS Habitat j’ai ainsi participé aujourd’hui au lancement de la démolition proprement dite, par « croqueuse », de l’immeuble-tour 11 rue de Clairvivre, en bordure de l’avenue du Neuhof, en compagnie de Mathieu CAHN, Vice-président de la CUS chargé de la rénovation urbaine.

La tour 11 rue de Clairvivre est la deuxième à être démolie. Une autre, située 107 route du Neuhof, a été démolie dès 2003. Celle située 99 avenue du Neuhof (aujourd’hui 2a–2b rue de Brantôme) a été totalement réhabilitée en 2008-2009, avec une extension accueillant la Maison urbaine de Santé depuis 2010.

IMG_4451

Le projet de rénovation urbaine du Neuhof a été lancé dès 2000 et fait l’objet d’une convention pluriannuelle avec l’ANRU signée en 2005. Suite à un forum sur la rénovation urbaine (mars 2009), un avenant d’étape a été signé en 2011 et 2012 afin de permettre des opérations complémentaires pour la recomposition urbaine du secteur dit « Hautefort ». Dans ce cadre, l’ensemble des espaces publics de l’ancienne place de Hautefort a été reconfiguré par la CUS en 2011 pour accueillir une Maison de la Petite Enfance qui accueillera près de 60 enfants dans les anciens locaux de la bibliothèque-médiathèque.

IMG_4379

La démolition de la tour 11 rue de Clairvivre, propriété de CUS Habitat, offrira un terrain de construction pour une opération mixte, permettant de diversifier l’habitat et de repositionner des commerces et des services le long de l’avenue du Neuhof.

03_centre_commercial_neuhof

Au-delà de l’investissement dans le bâti et les espaces publics, j’ai rappelé la nécessité de prendre en compte aussi la dimension humaine des projets : l’emploi, l’éducation, la santé, l’accès à la culture ou encore la lutte contre les discriminations. C’est d’ailleurs tout l’objet du projet de loi sur la politique de la ville et le nouveau programme national de rénovation urbaine en cours de préparation par le ministre de la ville, François LAMY. Il était d’ailleurs venu au Neuhof pour se rendre compte sur le terrain de l’action réalisée notamment en termes de développement économique avec l’aménagement du parc d’activité Jules Védrine ou encore en termes d’accès aux soins avec la création de la Maison urbaine de santé qu’il a visités.

Je serai particulièrement attentif à l’Assemblée Nationale à ce que cette orientation soit bien prise en compte ainsi que les quartiers sud de Strasbourg !

 

0
lundi 19 août 2013 posté par philippe Bies dans Actualités, Habitat + Logement, Neuhof - Stockfeld

Laisser une réponse