Adoption par l’Assemblée Nationale du Projet de loi relatif au Non-Cumul

L’Assemblée Nationale s’est aujourd’hui prononcée très largement sur le projet de loi relatif au non-cumul. Ce vote, auquel j’ai apporté ma voix avec conviction, est une première étape, en attendant les débats au Sénat, vers l’incompatibilité du mandat de parlementaire avec toutes formes d’exécutif local.

Comme j’ai pu l’exprimer dans l’hémicycle à l’occasion du débat en séance publique, je considère que cette réforme n’enlève rien aux parlementaires : bien au contraire, ce texte, qui va bouleverser le fonctionnement de notre vie politique, constitue la promesse d’enrichissements.

Un enrichissement pour notre démocratie, mais aussi pour les parlementaires qui pourront se consacrer d’autant plus à leur circonscription et à leur travail au Palais Bourbon. Enfin, un enrichissement pour celles et ceux qui souhaitent s’engager dans la vie politique permettant ainsi une évolution des visages de la représentation nationale.

Le projet de loi relatif au non-cumul est une vraie progression démocratique qui s’inscrit dans la lignée des grandes réformes toujours portées par la Gauche qui ont modernisé notre vie politique.

 

0
mardi 9 juillet 2013 posté par philippe Bies dans Actualités, Assemblée Nationale, Lois

Laisser une réponse