Après les lois, la mobilisation sur le terrain pour l’emploi !

Après les lois, la mobilisation sur le terrain pour l’emploi !

L’emploi et la relance de la croissance sont au cœur des préoccupations de nos concitoyens. Depuis moins d’un an, j’ai eu l’honneur de voter à l’Assemblée Nationale plusieurs réformes ou mesures, voulues par le Président de la République et mis en œuvre par le Gouvernement, qui ont pour objectif d’assurer le redressement de notre pays.

Contrats de génération, marché du travail et sécurisation de l’emploi, pacte de compétitivité avec le Crédit d’impôt compétitivité emploi, Banque publique d’investissement, loi bancaire, plus récemment la loi autorisant le Gouvernement à procéder par ordonnances pour accélérer les projets de construction et relancer le secteur du bâtiment, et bien entendu, les emplois d’avenir.

Mais, être parlementaire ce n’est pas considérer que les problèmes sont réglés dès lors que la loi est votée. Le vote d’une loi, c’est en fait le début du travail. C’est pourquoi, j’ai souhaité faire de l’emploi, de l’économie et du développement des entreprises la thématique de ma première journée de terrain pour rendre à la fois compte de mon action et échanger avec les acteurs qui oeuvrent dans ce domaine.

Première étape de cette journée, la visite de deux entreprises du Port autonome de Strasbourg: SOMES et RHENUS Logistics Alsace.

L’activité principale de SOMES est la manutention, le transit, le stockage et le conditionnement de produits agro-alimentaires, engrais, charbon… Un de ses principaux axes de développement est une plate-forme logistique afin d’apporter des solutions pour le transit et l’expédition de déchets vers les usines de transformation et les centres de traitement. L’entreprise traite également plus de 4000 wagons par an, essentiellement pour le lavage et la petite réparation. Son dirigeant, M. Eric MATHON m’a fait part de son expérience mais aussi des problèmes qu’il peut rencontrer dans une période difficile ainsi que de ses interrogations sur le développement de la ville vers le Port et l’accessibilité future de son entreprise. L’idée du schéma directeur des Deux Rives, qui est aussi un pari, c’est bien de garder de l’activité, des industries dans le Port tout en développant la ville vers le Rhin.

RHENUS logistics Alsace exerce quant à elle le métier de prestataire de service dans le domaine de la logistique, du déménagement local, national, international, pour le particulier et l’entreprise depuis 1926.  Son dirigeant, M. Richard HAHN, ainsi que la directrice des ressources humaines de l’entreprise, Marie-Christine WEISS, m’ont présenté l’action de l’entreprise pour l’insertion des jeunes, notamment des quartiers du Neuhof et du Port du Rhin. Ils embauchent prioritairement des jeunes de ces quartiers pour des contrats de professionnalisation dans le cadre du dispositif REVE, piloté par Patrick ROGER, Président du CSC du Neuhof et par ailleurs Chef d’entreprise, qui m’accompagnait pour ces deux visites.

L’objet de ces visites était aussi de leur présenter le dispositif « Emplois d’avenir » qui va être exceptionnellement ouvert aux entreprises du Port, telle que le prévoit la convention de partenariat signée juste après ces deux visites.

imageLa cérémonie de signature de la convention partenariale (Etat, Groupement des entreprises du Port, CCI, MEDEF, CGPME, Pôle Emploi, Mission locale, CSC, PAS…) pour l’ouverture de postes d’emplois d’avenir dans les entreprises du Port s’est déroulée à 16h30 au Centre social et Culturel du Neuhof.

Les emplois d’avenir sont particulièrement dédiés au secteur non marchand mais ils peuvent, sous certaines conditions, être élargis aux entreprises privées. C’est donc une bonne nouvelle que nous avons annoncée hier aux chefs d’entreprises et aux jeunes avec ces 50 postes d’emplois d’avenir ouvert sur le port autonome. Les postes devront bénéficier en priorité aux jeunes des quartiers du Neuhof et du Port du Rhin. Certains étaient d’ailleurs présents et j’ai pu avoir un échange avec eux et les ai invités à se rapprocher au plus vite de la Mission locale qui les accompagne dans leur démarche de recherche d’emploi, afin de profiter des possibilités offerte par l’ouverture de ces postes.

Cela ne sera pas forcement facile, la crise est là et les entreprises doivent faire face à de nombreuses difficultés. Mais, rien que le fait de mobiliser conjointement tous les partenaires sur cet objectif, c’est déjà un très bon signe. C’est un exemple de partenariat qui mériterait d’être reproduit ailleurs.

Extrait de mon intervention:


Philippe BIES – Convention emploi d’avenir… par philstrasbourg

imageLa journée s’est terminée par une réunion publique au cœur du Neuhof, pour parler emploi avec les habitants dont plus d’une cinquantaine ont répondu présent ! Les échanges ont été directs, enrichissants et ont permis d’expliquer les mesures mise en œuvre dont ils attendent tous maintenant les effets dans leur vie quotidienne.

0
samedi 25 mai 2013 posté par philippe Bies dans Actualités, En circonscription, Neuhof - Stockfeld, Port du Rhin, Presse, Vidéos

Laisser une réponse