La Commission européenne retient le projet BTL

stracelAppel à projet européen :

La Commission européenne retient le projet BTL,

réaction de Philippe BIES

Le projet BTL porté par le Groupe UPM figure parmi les 23 lauréats sur 79 candidats de l’appel à projets européen NER300. Le projet BTL vise à produire à la fois du biocarburant de 2ème génération, de la chaleur et de l’électricité, à partir de rebus d’activités du bois, ou de bois non utilisable pour les activités de construction, de menuiserie ou encore d’ameublement.

Philippe BIES déclare à ce sujet :

 « J’apprends cette nouvelle avec soulagement et prudence. Soulagement car l’implantation par UPM, d’une usine BTL permettra de compléter tout en la modifiant l’activité industrielle sur le site de l’usine Stracel.

Soulagement encore car au-delà des 70 emplois directs susceptibles d’être créés c’est toute la filière bois alsacienne (900 personnes) qui profitera de la production de ce biocarburant de deuxième génération.

Cette bonne nouvelle pour l’agglomération strasbourgeoise et le Port autonome de Strasbourg doit cependant être accueillie avec prudence. En effet, il revient aujourd’hui à UPM de confirmer sa volonté et son engagement de réaliser ce projet sur le site strasbourgeois, cette confirmation devant intervenir rapidement.

J’ai également aujourd’hui une pensée pour les salariés de Stracel pour qui cette nouvelle arrive sans doute trop tard même si 130 parmi eux devraient retrouver un emploi dans le cadre du projet de reprise par VPK Packaging Group-Klingele Papierwerke».

0
mercredi 19 décembre 2012 posté par philippe Bies dans Actualités, Port du Rhin, Presse, Transition écologique

Laisser une réponse