Défendre le siège du Parlement Européen de Strasbourg

Défendre le siège du Parlement Européen de Strasbourg

Siège du Parlement européen de Strasbourg

Réaction de Philippe BIES

Cinq amendements ont été adoptés par les parlementaires européens remettant en cause le statut de Strasbourg, capitale parlementaire de l’Union européenne. Ces amendements intègrent en fait de vieux arguments sur lesquels il ne sert plus à rien de s’attarder. S’il faut un seul lieu de travail, c’est à Strasbourg qu’il doit se situer, à côté du Conseil de l’Europe et de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, au cœur de la capitale européenne de la Démocratie. Oui, si le Parlement veut être un véritable Parlement représentatif des peuples et garant des valeurs démocratiques, sa place est à côté de ces institutions à Strasbourg.

Faire de la cause de Strasbourg un sujet de polémique politicienne comme le fait la droite n’est pas à la hauteur des enjeux. Il faut que l’ensemble des élus toutes tendances confondues, au niveau local comme au niveau national, aillent dans le même sens. Non pas simplement pour préserver la situation actuelle mais bien pour inverser définitivement la tendance en demandant que Strasbourg, devienne l’unique lieu de travail du Parlement européen. Notre ville en a les capacités et l’ambition.

0
mercredi 24 octobre 2012 posté par philippe Bies dans Actualités, Divers, Presse

Laisser une réponse