Zone de sécurité prioritaire au Neuhof : concentrer les efforts pour éradiquer l’économie souterraine qui mine le quartier

Le 4 août dernier Manuel Valls, après m’en avoir informé personnellement ainsi que Roland Ries, Maire de Strasbourg, a annoncé la création des 15 premières zones de sécurité prioritaires dont le quartier du Neuhof.
La création de ces zones de sécurité prioritaires est un engagement pris devant les Français par François Hollande et qu’il avait annoncé lors de son passage à Strasbourg en mars dernier.
Je vous fais part du communiqué commun que j’ai signé avec Roland RIES, Maire de Strasbourg.

Communiqué de presse de Roland RIES, sénateur-maire de Strasbourg et de Philippe BIES, député de la 2ème circonscription du Bas-Rhin

« Manuel VALLS, Ministre de l’Intérieur, a annoncé ce jour les quinze premières zones de sécurité prioritaires, qui seront déployées dans l’ensemble du pays en partenariat entre les préfets, les procureurs de la République et les maires concernés.

Il faut rappeler que cinquante zones seront mises en place d’ici la fin de l’année 2012, et d’autres au-delà, sur proposition des préfets de département.

Parmi les quinze premières se trouve le quartier du Neuhof, le cabinet du ministre de l’Intérieur ayant tenu à nous en informer hier après-midi. Le choix de ces quinze zones a été fait au niveau central, sur la base de typologies précises en matière de délinquance. Il ne s’agit évidemment pas de stigmatiser le quartier du Neuhof, mais de prendre en compte certaines réalités, notamment en matière de trafic de stupéfiants. Un effort particulier y sera déployé, sans réduction des actions de l’Etat dans le reste de la ville.
Nous nous réjouissons que Strasbourg ait été retenue parmi les villes prioritairement prises en compte par la politique du nouveau Gouvernement. Nous sommes également satisfaits que la concertation entre les trois autorités les plus concernés par les questions de lutte contre la délinquance et de prévention (préfet, procureur, maire) soit remise au cœur de la politique de sécurité : c’est en effet par la mobilisation de tous les acteurs et de tous les moyens que des résultats durables pourront être obtenus, et que la délinquance pourra ne plus trouver un terreau favorable à son développement.

Au-delà, c’est évidemment le logement, l’emploi, la formation, l’éducation qui doivent être des priorités : ce qui est fait dans ces domaines par la Ville de Strasbourg et la Communauté urbaine de Strasbourg est très important, et va pouvoir trouver un appui accru dans la politique volontariste et juste du Gouvernement de Jean-Marc AYRAULT ».

Photos : copyright MRW Zeppeline Alsace

0
jeudi 16 août 2012 posté par philippe Bies dans Actualités, En circonscription, Neuhof - Stockfeld

Laisser une réponse