L’Assemblée nationale abroge la loi augmentant les droits à construire!

L’Assemblée nationale a abrogé le 25 juillet la loi de majoration de 30% des droits à construire. Engagé depuis des années pour la construction de logement dans la ville pour permettre à chacun de se loger et pour lutter contre l’étalement urbain, je ne pouvais pas être favorable à cette loi gadget, votée dans la précipitation et qui avait pour effet de renchérir les prix du foncier et ne permettait pas de produire davantage de logements pour tous.

L’heure est maintenant à la mise en œuvre d’une autre politique du logement, cohérente et durable. Un des outils de cette politique est la mobilisation du foncier public notamment pour la construction de logements sociaux. La Ministre du logement et de l’égalité des territoires l’a rappelé mardi en séance publique à l’Assemblée nationale, le programme pluriannuel des cessions envisagées sur la période 2012-2016 identifie plus de 900 sites, pour un total d’environ 2000 hectares, avec, à la clef, la réalisation de 110 000 logements. La ministre a écrit aux préfets de région pour qu’ils dressent d’ici le 15 septembre, et avec les collectivités concernées, un inventaire des opérations qui pourraient être lancées à très brève échéance.

Il reste beaucoup à faire, mais après cinq années de désengagement de l’Etat et d’instabilité des dispositifs d’aide au logement, je fais confiance au gouvernement pour inverser progressivement la tendance.

0
jeudi 26 juillet 2012 posté par philippe Bies dans Actualités, Assemblée Nationale, Habitat + Logement, Lois

Laisser une réponse