Appel de M. Benoist APPARU aux Préfets pour l’ouverture de toutes les places d’hébergement d’urgence : Réaction de Philippe BIES, vice-président de la CUS en charge du logement

“Je me réjouis de l’appel du secrétaire d’Etat au logement pour que les Préfets ouvrent enfin toutes les places d’hébergement d’urgence, afin de permettre la mise à l’abri des personnes sans abris.

Je constate qu’il a fallu l’émergence de l’hyper-froid qui frappe la France depuis deux jours pour que l’Etat en vienne à admettre que la situation des sans-abris devenait insupportable. Jusqu’à présent, il ne faisait visiblement pas assez froid pour ouvrir les places d’hébergement aux sans-abris sans y mettre de conditions et sans sélectionner celles et ceux qui y avaient droit.

Il faut rappeler que la Ville et la Communauté urbaine de Strasbourg ont renforcé, dès le mois de décembre, leur implication dans le plan hivernal, en ouvrant 80 places supplémentaires (60 à René Cassin, 20 aux Remparts), qui s’ajoutent aux 300 places existantes.

Les places supplémentaires de l’ancienne auberge de jeunesse René Cassin sont ouvertes sans condition. Hier soir encore, avec mon collègue Christian SPIRY, je constatais que toutes ces places n’étaient pas occupées et que le 115 continuait de restreindre l’accès à ces places. Ceci est inadmissible.

Je souhaite donc ardemment que l’intervention de Benoist APPARU permette enfin de rendre ces places disponibles de façon inconditionnelle, c’est-à-dire quel que soit le statut, l’identité ou la situation des personnes concernées.

J’espère que les conditions que l’Etat a mises jusqu’à présent, à l’accès aux places d’hébergement d’urgence, et qu’il semble vouloir lever pour cause d’hyper-froid, ne seront pas rétablies une fois que les températures auront un peu remonté.

Le devoir de solidarité incombe à tous. Nous prenons largement notre part de responsabilité. Que l’Etat, dont ce devrait être la mission essentielle, assure enfin la sienne.”

vendredi 3 février 2012 posté par philippe Bies dans Actualités, Habitat + Logement

3 Réponses à “Appel de M. Benoist APPARU aux Préfets pour l’ouverture de toutes les places d’hébergement d’urgence : Réaction de Philippe BIES, vice-président de la CUS en charge du logement”

  1. Sanchez Mari jane dit :

    Lorsque j’ai lu que le 115 continuait à restreindre l’accès à des places d’hébergement , je me suis dit que cette société marchait sur la tête ! Oui , ceci est inadmissible . Tout comme il est inadmissible qu’il faille que les températures deviennent polaires pour que l’on ouvre enfin l’ensemble des places d’hébergement , enfin presque . Cet Etat de droite ne remplit pas sa mission de protection des populations .

  2. CHARMILLON dit :

    Donc les seuls commentaires validés sont ceux qui « plaisent » à ce blog?
    Le mien concernant les SDF et leurs animaux de compagnie était pourtant plus que neutre, pourqu’oi n’a t il pas été posté?
    Belle politique !

    • CHARMILLON dit :

      Je n’avais pas vu votre validation concernant mon message plus bas, validation effectués une semaine après.

      Cordialement

      Jenny CHARMILLON

Laisser une réponse