Historiquement c’est la gauche parlementaire qui a participé à la préservation mais aussi à la modernisation de notre droit local

J’ai pris connaissance avec stupeur et consternation de la lettre ouverte que M MAURER a adressée à M. François HOLLANDE concernant le concordat.

Au-delà des grandes envolées lyriques qui frôlent la fantaisie, et qui prêteraient à sourire si elles n’avaient pour auteur un député de la République, je souhaite rappeler à M. MAURER que ni lui, ni l’UMP n’ont le monopole de l’attachement à nos racines et à nos valeurs.

Je suis tout autant attaché que lui au droit local mais aussi à la laïcité. Je lui rappelle qu’historiquement c’est la gauche parlementaire qui a participé à la préservation mais aussi à la modernisation de notre droit local. Elle entend bien poursuivre dans cette voie.

La polémique qu’il tente de créer avec d’autres à droite sur le concordat n’a pas de sens. Elle a pour seul objectif de masquer le bilan désastreux de 5 ans de gestion UMP. Notre République laïque s’est toujours accommodée du régime concordataire et il n’y a aucune raison que cela change. Jean – Marc AYRAULT l’a d’ailleurs réaffirmé clairement à l’Assemblée Nationale.

Quant à M. MAURER, je lui suggère de garder son calme et de respecter l’Alsace et les Alsaciens. Je lui propose d’écrire une « lettre ouverte » à celui qui est encore pour quelques mois le Président sortant pour réclamer une autre politique plus juste, plus sociale, plus respectueuse aussi de nos citoyens, c’est-à-dire l’exact contraire des lois votées par le député UMP depuis 5 ans.

En réagissant comme il l’a fait, il méprise la République et fait honte à l’Alsace

1
mercredi 25 janvier 2012 posté par philippe Bies dans Actualités, Divers, En circonscription

1 Réponse à “Historiquement c’est la gauche parlementaire qui a participé à la préservation mais aussi à la modernisation de notre droit local”

  1. MAZENOD dit :

    Lorrain de Moselle depuis près de 50 ans, je partage votre indignation. Ils iront donc jusqu’au bout, ils feront polémique de tout. M. Maurer fait honte à tous, et à lui-même, je l’espère, le matin en se rasant.

Laisser une réponse