Grand Emprunt / Programmes Investissements d’Avenir : Strasbourg remporte l’appel d’offre IHU avec un « projet d’envergure mondiale »

L’annonce, ce mercredi par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, de la sélection du projet strasbourgeois d’Institut Hospitalo-universitaire (IHU) porté par l’IRCAD du Pr Jacques Marescaux, lauréat parmi cinq autres projets, est, pour les élus de Strasbourg, l’occasion de souligner « la juste réussite d’un projet d’envergure mondiale » et « des perspectives réjouissantes pour notre agglomération en termes de recherche, de qualité de soins et d’attractivité économique ».

D’une valeur globale de 215 M€ échelonnés sur dix ans, le projet piloté par l’Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif entend développer une approche hybride du traitement des pathologies abdominales dans le domaine de la chirurgie mini-invasive guidée par l’image, en associant les meilleurs experts des soins, de la recherche et de la formation de trois disciplines chirurgicales distinctes. En parallèle, un transfert de technologies permettra de développer et commercialiser des techniques d’avenir, en collaboration étroite avec des leaders de l’industrie médicale comme Siemens Healthcare et Karl Storz Endoskope.

Roland Ries, Jacques Bigot et Catherine Trautmann, vice-présidente de la CUS en charge de l’enseignement supérieur, ont réagit à la nouvelle de ce nouveau succès pour Strasbourg en indiquant :

« Nous nous félicitons de l’aboutissement positif de cette candidature dont le crédit revient en premier lieu à l’IRCAD, connu mondialement. Nous saluons aussi l’implication substantielle de l’Université de Strasbourg, des Hôpitaux universitaires, de l’INRIA, du CNRS, de l’INSERM et du pôle Alsace-BioValley, qui met en valeur la dimension collective du projet ».

« Nous, élus locaux, réitérons notre plein soutien pour la création de cet Institut Hospitalo-universitaire qui constitue l’élément central de notre projet de campus dédié aux Technologies médicales, l’un des piliers de notre stratégie économique 2020. Notre ambition de regrouper sur un même site des centres de recherche et de formation d’Excellence couplés à des centres de R&D industriels et à des pépinières d’entreprises spécialisées rejoint parfaitement l’approche défendue par l’IRCAD », poursuivent les trois responsables politiques strasbourgeois, avant de conclure :

« Voir ce dossier retenu, à la suite de la présélection du pôle universitaire de Strasbourg au label d’Initiative d’Excellence, est pour notre agglomération dans son entier un motif d’espoir et une source de stimulation. L’enjeu est bien d’améliorer le confort des patients mais aussi de pouvoir rivaliser avec les plus grands campus et sites de recherche mondiaux, de générer des emplois et de dynamiser la création d’entreprises ».

0
mercredi 30 mars 2011 posté par philippe Bies dans Actualités, Divers, En circonscription

Laisser une réponse