Fermeture de la COOP de Neudorf : une décision inacceptable de la part d’un partenaire de la ville de Strasbourg !

Je suis atterré par la fermeture de 10 magasins COOP annoncée par la direction de COOP Alsace, alors que des discussions avaient été engagées avec la ville et la Communauté Urbaine de Strasbourg. Une 1ère réunion s’était d’ailleurs tenue le 1er octobre à l’initiative de Catherine TRAUTMANN Vice – Présidente chargée du développement économique.

 

A cette occasion les dirigeants de COOP Alsace s’étaient engagés à travailler en concertation étroite avec les élus et les services de la Ville et de la CUS  à la mise en œuvre d’une stratégie permettant de pérenniser le commerce de proximité dans nos quartiers, notamment à Neudorf et à la Montagne Verte.

 

L’annonce précipitée de la fermeture définitive de ces 2 magasins constitue un revirement inacceptable d’un groupe qui pouvait se prévaloir jusqu’à présent d’être un partenaire privilégié de la collectivité. Je regrette cette attitude brutale qui masque mal le chaos qui règne au sein de la direction d’un groupe qui demeure le 2ème employeur privé en Alsace (4 000 salariés) et dont les résultats opérationnels ne cessent de se dégrader.

 

Si la Coop devait persister dans cette attitude et ne pas envisager de discuter à nouveau de ces fermetures annoncées, c’est avec regret à l’égard de ce groupe historique mais néanmoins avec une totale détermination que je veillerai à ce que des solutions alternatives de commerces de proximité, répondant aux besoins de la population, puissent s’implanter, en particulier à Neudorf.

0
mardi 19 octobre 2010 posté par philippe Bies dans Actualités, En circonscription, Neudorf

Laisser une réponse