Suites du sommet de l’OTAN : les élus strasbourgeois reçus à l’Elysée

Ainsi que le principe en avait été retenu à l’issue du Sommet de l’OTAN à Strasbourg, une délégation des différents groupes siégeant au Conseil municipal conduite par Roland Ries, Maire de Strasbourg, a été reçue ce jeudi 16 juillet au Palais de l’Elysée par Christian FRÉMONT, Directeur de Cabinet du Président de la République, en présence de Pierre-Etienne BISCH, Préfet de la Région Alsace.

Faisaient partie de la délégation Jacques BIGOT, Président de la Communauté urbaine de Strasbourg, Robert HERRMANN, Président du Groupe socialiste et républicain, Alain JUND, représentant du groupe des Verts, Robert GROSSMANN, Président du groupe UMP, nouveau centre et indépendants, Geneviève WERLÉ, représentante du groupe Strasbourg au Centre, Jean-Philippe MAURER, Député et Philippe BIES, adjoint du quartier Neudorf-Port du Rhin et Conseiller général du Bas-Rhin.

Après avoir indiqué que l’Etat était prêt à indemniser la Ville pour les dommages subis sur le site du Port du Rhin sur la base des textes en vigueur, Christian FRÉMONT a insisté sur la volonté du Président de la République de conforter le rôle européen de Strasbourg et d’appuyer toute stratégie globale de développement de la collectivité allant en ce sens.

Les élus strasbourgeois ont présenté leurs projets structurés autour de deux axes :

          le premier relatif au domaine de l’aménagement urbain vise à la création, sur les rives du Rhin, d’un nouveau quartier européen intégrant l’actuel quartier du Port du Rhin ;

          le deuxième axe concerne le renforcement du rôle de la métropole de Strasbourg comme lieu d’accueil de rencontres internationales.

L’essentiel des projets ainsi présentés a été pris en considération par l’Etat. Celui-ci financera le prolongement du tramway jusqu’à Kehl en passant par le Port du Rhin à hauteur de 10 M€. L’Etat participera également, avec l’ANRU, au financement des opérations de création et de rénovation de logements au Port du Rhin ainsi qu’au financement de la deuxième phase de la liaison interports.

La Présidence de la République a enfin enregistré le projet de rénovation et d’extension du Palais de la Musique et des Congrès dans la perspective de l’accueil de grandes manifestations internationales. Elle a précisé que l’Etat pourrait s’intéresser au financement des études.

0
jeudi 16 juillet 2009 posté par philippe Bies dans Actualités

Laisser une réponse