Tripatouillage électoral

J’avais cru comprendre que le rédécoupage électoral des circonscriptions législatives avait pour objectif de les rééquilibrer afin de tenir compte de l’évolution de la population. Dans le Bas – Rhin l’exercice tourne au guignol ! On apprend en effet que le Préfet a réuni en début de semaine les 9 députés bas – rhinois afin d’évoquer avec eux la question. Et là c’est le grand marchandage, le grand déballage chacun y allant de sa proposition, toujours intéressée évidemment. On pourrait rajouter la Roberstau à la 1er ou encore comme le propose sans se gêner Jean Philippe Maurer rattacher le canton 4 à la 2ème.

Cette façon de faire est attristante, désolante. Est ce vraiment aux députés en exercice de se mettre d’accord entre eux, sous l’égide du Préfet, pour se tailler des fiefs à leur mesure ? Ces méthodes utilisées par l’UMP sont dignes de celles mises en oeuvre par Pasqua lors du dernier "charcutage" électoral en 1986 ! Alors que le Président de la République en appelle à la solidarité nationale pour faire face tant bien que mal (et plutôt mal) à la crise, la seule priorité de nos députés UMP est de se bricoler une circonscription à leur main. Notons que les mêmes s’apprètent à voter comme un seul homme une loi sur le logement qui aura des répercussions terribles dans nos quartiers. Le Neuhof et la Meinau en seront reconnaissants à leur député j’en suis sur…

mardi 10 février 2009 posté par philippe Bies dans Actualités

6 Réponses à “Tripatouillage électoral”

  1. déçu dit :

    et que fait ce Cher député Socialiste de la 1ère circonscription ?

  2. 12 mai 76 dit :

    L’initiative du Préfet est plus que malheureuse. Les députés sont trop concernés pour être associés au redécoupage.

  3. yvesv dit :

    Ce que VOTE le député de la 2éme (Maurer) on le constate:
    Grosses réductions d’impots pour les plus riches.
    Bloquage des salaires et des retraites pour la tres grande majorité de la population.

    Ca c’est pas une question c’est la réalité.

  4. Ex-camarade dit :

    Cela fait déjà plusieurs semaines que je relis votre article et ma conscience civique ne peut pas se taire. J’ai un peu le moral dans les chaussettes quand je vous lis, tellement ma stupéfaction est grande et mon désarroi profond. Je vous livre, un peu maladroitement ces réflexions en toute simplicité.
    Visiblement, vous avez toujours du mal a supporter la défaite des législatives. Ce qui est humain. Respectez les scrutins et bien plus que les scrutins, la personne de M. Maurer; (il vous respecte lui) c’est la moindre des choses quand on fait campagne sur le thème de la citoyenneté ou encore le non-cumul des mandats (sur ce dernier point vous avez vite changé d’avis aux municipales…).Montrez l’exemple. Enfin, si vous vous voulez parler électoralisme: il me semble qu’Illkirch est à gauche non? Si j’étais socialiste, je me réjouirai qu’un fief socialiste se retrouve dans la 2ème circo. Mais bon, votre prochain candidat risquerait alors d’être M. Bigot: c’est peut-être cela qui vous dérange le plus.
    Quant aux réductions d’impôts: je suis prof contractuel et grâce à mes heures sup, j’ai près de 2000 euros non-imposables. Pour vous ce n’est pas grand chose, pour moi, fils d’ouvrier, c’est énorme. Alors si vous croyez qu’être contractuel c’est être riche….je crains que vos indemnités d’élus+administrateurs de SEM ne vous fassent perdre la face et vous coupent de la réalité sociale d’un travailleur qui subvient aux besoins de sa petite famille. Passez à autre chose que ce crypto-marxisme opium du peuple dont on devient vite dépendant et, au fond, malheureux (amertume, dresser les gens les uns contre les autres, etc..), soyez social-démocrate: dans ce dernier cas, je suis sûr que nous aurons un dialogue constructif pour le bien commun de tous les strasbourgeois, notamment vivant au Neudorf et attendant par ailleurs un logement social où encore une baisse des tarifs CTS promis lors de la dernière campagne municipale.(faut dire que par rapport aux tarifs de la CTS, la gauche strasbourgeoise est devenu ultra-capitaliste :-).
    Voilà, j’espère ne pas vous avoir offensé par mes propos: je voulais juste réagir à votre article qui me semble un peu trop décalé et séduit par les sirènes de la démagogie, celle qui joue la carte de l’amertume et du combat ad hominem quand on n’a plus d’idée, ni de programme(probablement à l’insu de votre plein grès:-).
    Bien cordialement et respectueusement.

  5. Philippe Bies dit :

    Concernant le respect de mes adversaires politiques je n’ai pas de leçon à recevoir cher monsieur. En tant qu’es camarade j’imaginais que vous me parleriez des salariés de Sony, Total ou Continental ou alors du coût exhorbitant du dispositif lié aux heures supplémentaires. A ce propos, je vous conseille la lecture du dernier numéro d’Alternatives Economiques. Je vous salue cordialement en espérant que vous vous remettrez rapidement du désarroi dans lequel je vous ai plongé…

  6. yvesv dit :

    2000 € sans payer d’impots alors que si on est smicard 1000€ on en paye des impots.
    ET si on fait parti des plus riches on a reçu un cheque du gouvernement UMP (soutien Maurer) de 368 000 € , trois cent soixante huit mille euros, non y a pas d’erreur de frappe.
    Ca c’est pas de l’amertume c’est du cash dans la poche des plus riches, Merci qui ? merci le deputé de droite de la 2 éme circonscription.
    J’espere qu’il n’est pas irrespectueux de dire la verité. sire.

Laisser une réponse