Mon édito dans "Horizons Habitat" le journal de CUS Habitat

Depuis que j’ai l’honneur de présider CUS Habitat, c’est la première fois que je m’adresse à l’ensemble des locataires par l’intermédiaire d’Horizons habitat.
 
Compte tenu de mon attachement viscéral au logement social, présider l’Office est évidemment pour moi un honneur et une fierté. J’ai dorénavant l’obligation d’être digne de la confiance qui m’a été accordée par Roland RIES et Jacques BIGOT mais aussi par l’ensemble des membres du Conseil d’Administration.
 
C’est également une lourde responsabilité dans un contexte économique et social très dégradé qui touche en premier lieu les plus démunis. Cette responsabilité implique la transparence et le dialogue.
 
Transparence sur la situation réelle de CUS Habitat. Autant le dire, nous nous trouvons dans une situation financière délicate due à une gestion peu rigoureuse qui a donné lieu à de nombreux dérapages au courant de ces dernières années. J’aurai l’occasion de revenir prochainement sur ces dysfonctionnements.
 
Dialogue et concertation sur les projets à venir, qu’il s’agisse des réhabilitations – avec pour objectif une baisse sensible des charges -, de la rénovation urbaine où les habitants seront plus étroitement associés, du développement de l’offre nouvelle indispensable pour répondre aux demandes sans cesse croissantes.
 
Doté d’une nouvelle direction, avec l’arrivée de M. Bernard MATTER, notre Office doit remettre les locataires au cœur de son action dans le cadre d’une gestion rigoureuse, proches de vos préoccupations et résolument tournée vers l’avenir. La tâche est immense. Elle nécessitera la mobilisation de tous : agents, locataires et partenaires.
dimanche 7 décembre 2008 posté par philippe Bies dans Actualités, Habitat + Logement

4 Réponses à “Mon édito dans "Horizons Habitat" le journal de CUS Habitat”

  1. Patricia Bergholz dit :

    Monsieur Bies,
    J’habite un logement de Cus Habitat depuis un an, et je suis très surprise de constater que, dans toutes les parties communes, l’électricité est allumée en permanence : sur six étages, plus un hall d’entrée, un local à poubelles et un couloir qui y mène, cela en fait des kilowatts … En ces temps d’économie d’énergie, la Ville ne devrait-elle pas donner l’exemple ?

  2. JamesPhil dit :

    Pas sympa l’histoire de la gestion peu rigoureuse !! On attend de voir la suite. Je crois me souvenir que vous avez été le "bras droit" de M. Petitdemange qui vous avait "introduit" à Cus Habitat il y’a une dizaine d’années…. M. Muckensturm avait le mérite d’être un Président à l’écoute et très accessible. En ferez vous autant ???

  3. Philippe Bies dit :

    Pour la suite cher Jamesphil vous n’aurez plus à attendre bien longtemps

  4. yvesv dit :

    J’habite en hlm.
    Ce que je constate c’est que M.Muckensturm etait tellement performant qu’il n’a pas été repris sur la liste Keller Grossmann. J’ai pas remarqué non plus que les cités hlm aient voté massivement pour ce bilan plein d’écoute et de proximité.
    L’augmentation des couts: oui , ça on a vu.

Répondre à Philippe Bies